P

P

Particularités sensorielles

Le terme sensoriel fait référence aux 5 sens : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat. On peut souvent déceler des anomalies des sens chez les personnes ayant un TSA. L’interprétation des différentes données sensorielles peut différer de la nôtre.

Pictogramme (picto)

Dans le contexte de l’intervention auprès de personnes ayant un TSA, les pictogrammes sont des représentations graphiques d’objets, de lieux, d’actions, de personnes permettant de faciliter la communication.

Picture Exchange Communication System (PECS)

Le système de communication par échange d’images PECS utilise des pictogrammes représentant des objets, personnes ou actions de la vie quotidienne de l’enfant autiste, accompagné du ou des mots correspondant à l’illustration. Il peut également être utilisé pour faciliter la communication avec des personnes autistes de tous âges.

Plan d’intervention (PI)

Le plan d’intervention a pour objectif d’aider l’élève qui, parce qu’il est handicapé ou qu’il rencontre des difficultés, a besoin d’interventions adaptées pour progresser de façon optimale dans le développement de ses compétences menant à sa réussite. Il consiste en une planification d’actions coordonnées qui sont établies au sein d’une démarche de concertation.

Plan de services individualisé (PSI)

Le plan de services individualisé est un processus visant une continuité des services (planification), de manière à atteindre les objectifs que se donne une personne, en tenant compte de ses caractéristiques spécifiques (individualisées) et en assurant la cohérence, ainsi que la complémentarité (coordonnées) des interventions de différents acteurs mis à contribution pour répondre aux besoins (services). La planification individualisée et coordonnée des services, bien qu’étant une approche individuelle, doit s’inscrire dans une perspective permettant de prendre en compte les besoins de la famille de même que tous les facteurs influençant la participation sociale des personnes handicapées, tant environnementaux que personnels.

Dans le but d’améliorer la qualité des réponses aux besoins d’un jeune, l’arrimage entre les plans d’intervention et les plans de services individualisés des deux réseaux donnera lieu au plan de services individualisé et intersectoriel (PSII).

Plan de services individualisé intersectoriel (PSII)

Le PSII est une démarche conjointe de planification et de coordination des services et des ressources, entre le réseau de l’éducation et le réseau de la santé et des services sociaux. En ce sens, le PSII n’est pas la somme des PI de tous les établissements, mais un consensus établi entre les différents dispensateurs de services, l’individu et ses parents, sur les objectifs à poursuivre et les moyens de réalisation.

La planification consiste à définir les objectifs, à déterminer les interventions ainsi que les ressources nécessaires, en considérant l’ensemble des facteurs ayant un impact sur la situation de l’individu, et à fixer le calendrier de réalisation. Quant à la coordination, elle vise à préciser les rôles et responsabilités du jeune, de ses parents, du personnel de l’école, de la commission scolaire, du centre intégré de santé et de services sociaux, ainsi que des services privés s’il y a lieu.

En bref, le PSII constitue le levier intégrateur désigné dans l’entente de complémentarité pour assurer la cohérence des interventions et la continuité des services entre le réseau de l’éducation et le réseau de la santé et des services sociaux auprès des jeunes et de leurs parents. Il constitue le moyen privilégié pour orchestrer les interventions de tous les partenaires impliqués auprès du jeune, afin de permettre des actions structurées, concertées et continues. Le PSII s’appuie sur une vision systémique de la situation de l’individu et de ses parents et sur une approche de résolution de problèmes.

Psychoéducateur

Le psychoéducateur intervient auprès de personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation se manifestant sur le plan comportemental dans leurs différents milieux de vie. Tout en privilégiant l’action sur le terrain, le psychoéducateur évalue différentes problématiques et propose des solutions propres aux besoins de chacun des individus à qui il vient en aide. Afin de proposer une intervention efficace et rigoureuse, le psychoéducateur :

Évalue l’adaptation psychosociale et les capacités adaptatives de la personne ou du groupe qu’il accompagne;
Établit un programme, propose un plan d’intervention et voit à son application;
Évalue les résultats et l’efficacité de l’intervention.

Outre le fait d’intervenir auprès des individus ou de groupes, le psychoéducateur est appelé à exercer un rôle de conseiller auprès des intervenants de différents milieux. Il joue également un rôle de prévention auprès des clientèles en difficulté.

Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec

ordrepsed.qc.ca

Psychologue

La formation des psychologues est principalement centrée sur la compréhension du comportement humain et sur l’apprentissage de multiples techniques visant à aider le client à résoudre ses difficultés psychologiques. Le psychologue connaît les techniques d’entrevue, a suivi des stages supervisés en psychothérapie et peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou les différents aspects de la personnalité de son client.

Ordre des psychologues du Québec

ordrepsy.qc.ca

Retour au dictionnaire